Détails actualités

Gouvernance et performance des entreprises publiques : le Port autonome de San Pedro remporte le Super prix d’excellence 2023

Les lauréats de la 5e édition du Prix d’excellence de la gouvernance et de la performance des entreprises publiques ont été récompensés ce mercredi 4 octobre 2023, à la Patinoire du Sofitel hôtel Ivoire, au cours d’une cérémonie présidée par le ministre du Budget et du Portefeuille de l’Etat, Moussa Sanogo.

A l’issue des délibérations du jury, le Port autonome de San Pedro (PASP) a logiquement enlevé le Prix de la gouvernance ou Super prix 2023, après s’être vu attribué le premier Prix de la performance économique et financière des entreprises commerciales secteur marchand et le 3ème prix de l’efficacité du conseil d’administration.

Le premier Prix de la performance économique et financière des entreprises non commerciales, dans la catégorie secteur non marchand, a été attribué à la SODEXAM et le Prix de l’efficacité du conseil d’administration, pour la troisième fois à l’Office national de l’eau potable (ONEP). Quant au Prix d’encouragement, il est revenu à la Société Ivoirienne de Raffinage (SIR).

Le ministre Moussa Sanogo a félicité les lauréats qu’il a exhortés à « garder le cap » et encouragé les entreprises qui n’ont pas été primées à redoubler d’effort afin de figurer parmi les lauréats des prochaines éditions. Il a indiqué que ce prix d’excellence contribue à la promotion de la bonne gouvernance au niveau des entreprises publiques, implémentée grâce à d’importantes réformes initiées dans ce sens par le ministère du Budget et du Portefeuille de l’Etat. En témoigne l’orientation haussière des résultats, y compris au niveau des sociétés à participation publique minoritaire contrôlée par l’Etat. « Les effets positifs se sont traduits par une hausse de 52% du résultat net cumulé, qui est passé de 58,43 milliards Fcfa en 2021 à 88,93 milliards Fcfa en 2022, au niveau des entreprises publiques, c’est-à-dire celles qui ont l’Etat comme unique actionnaire ou celles au sein desquelles l’Etat détient la majorité des parts sociales », précise le ministre du Budget et du Portefeuille de l’Etat. Mieux, il se réjouit que cette orientation haussière des résultats soit également constatée au niveau des sociétés à participation publique minoritaire contrôlées par l’Etat.

Moussa Sanogo interpelle toutefois que si « du chemin a été parcouru, il n’en demeure pas moins que les défis et chantiers qui se dressent devant sont encore nombreux », au regard de l’objectif qui est de faire du portefeuille de l’Etat un accélérateur du développement.

Pour sa part, le Directeur général du Portefeuille de l’Etat, Bamba Seydou, a déclaré que sa direction s’inscrit dans la vision du ministre Moussa Sanogo de voir les entreprises publiques ivoiriennes s’exporter et compétir à l’international. Ses orientations, a relevé le directeur général, conduisent les entreprises publiques sur la voie de la performance. Il a affirmé que les entreprises de divers secteurs d’activités qui ont récompensées, sur les 87 sociétés qui compose le portefeuille de l’Etat, ont fait preuve d’un esprit d’innovation et d’une gestion exemplaire.

{{equipe.nom_epe}} {{equipe.prenom_epe}}
{{ getInternationalContent(equipe.poste_epe, equipe.poste_en_epe) }}

Indicateurs {{valeur.annee_val}}
{{getNomOption(Indicateur)}} {{valeur.valeur_val}}