Détails actualités

Entreprises publiques : 170 administrateurs des sociétés publiques reçoivent leurs certificats de fin de formation.

Cent soixante-dix (170) administrateurs et dirigeants de sociétés publiques, ayant pris part, du 4 juillet 2022 au 26 janvier 2023, à la 2ème édition du Certificat des administrateurs de sociétés publiques (Casp) ont reçu hier, au Sofitel Abidjan Hôtel Ivoire, leurs certificats de fin de formation. La cérémonie a été présidée par le Ministre du Budget et du Portefeuille de l’État, Moussa Sanogo.

Fruit d’une collaboration entre la Direction Générale du Portefeuille de l’État et l’Institut National des Administrateurs de Côte d’Ivoire (Inad-Ci), le Casp est un programme destiné à la formation et au développement des compétences des administrateurs, représentant l’État dans les Conseils d’administration des sociétés d’État, des sociétés à participation financière publique majoritaire et des sociétés contrôlées par l’État.

Le Ministre a souligné à cette occasion que le programme de Certification des administrateurs de sociétés publiques (Casp) vise à constituer un vivier d’administrateurs certifiés, outillés pour apporter des réponses satisfaisantes aux problématiques propres au secteur parapublic, à travers le renforcement de l’efficacité des Conseils d’administration des entreprises publiques. Il a ajouté que le rôle des administrateurs est décisif au sein des entreprises publiques où ils ont la responsabilité de veiller à l’efficacité de la dépense et à l’amélioration de l’impact sur le développement. ‘’Nous devons garder ensemble le cap, dans un environnement de plus en plus contraint, afin de faire des entreprises publiques des pôles de progrès et de développement’’, a-t-il insisté.

Dans la même veine, Bamba Seydou, Directeur Général du Budget et du Portefeuille de l’État, a indiqué que les administrateurs représentant l’État sont tenus de disposer d’un Certificat d’administrateur des sociétés publiques. Et cela, en vertu des dispositions de la loi n°2020-626 du 14 août 2020 portant définition et organisation des sociétés d’État (Sode), du décret n°2021- 29 du 20 janvier 2021 définissant les règles de représentation de la participation financière publique, de gouvernance et de contrôle des sociétés à participation financière publique et de l’arrêté n°0038/MBPE/ DGPE du 25 février 2022.

Il a aussi noté que cette édition s’est articulée autour de 3 modules principaux, à savoir : « Gouvernance d’entreprise : missions et responsabilité des mandataires sociaux », « Finance, audit et gestion des risques », « Stratégie et Rse ». La Présidente de l’Institut national des administrateurs de Côte d’Ivoire (Inad-Ci), Viviane Zunon-Kipré, a indiqué, pour sa part, que ce programme contribue à faire adopter les bonnes pratiques de gouvernance et de responsabilité sociétale dans le respect des valeurs d’excellence, d’éthique, d’intégrité et de redevabilité. « Ce programme entend apporter des réponses aux problématiques propres au secteur parapublic, à savoir les difficultés liées à la gouvernance, la finance, à la gestion des risques, à la stratégie et à la Rse », a-t-elle souligné. Ajoutant que les 3 modules ont été renforcés par des sessions de sensibilisation et d’information sur les règles de passation des marchés publics, le nouvel environnement juridique des sociétés publiques, la lutte contre la corruption, le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme ainsi que l’organisation et le fonctionnement du pôle pénal, économique et financier. « A la fin du programme, chacun des participants a suivi près de 40 heures de formation. C’est une performance, car la bonne pratique recommande qu’un administrateur se forme au moins 10 heures par an », a-t-elle ajouté.

{{equipe.nom_epe}} {{equipe.prenom_epe}}
{{ getInternationalContent(equipe.poste_epe, equipe.poste_en_epe) }}

Indicateurs {{valeur.annee_val}}
{{getNomOption(Indicateur)}} {{valeur.valeur_val}}