ACTUALITÉS



Lutte contre la contrebande : 79 tonnes de produits prohibés saisis par les douanes incinérés

Les Douanes ivoiriennes ont procédé ce mercredi 24 novembre 2021, à l’espace Akwaba Business Park, sur la route de l’aéroport Félix Houphouët-Boigny, à la destruction par incinération de 79,096 tonnes de produits prohibés saisis par ses services, notamment de la drogue (cannabis), des médicaments de qualité inférieure ou falsifiés, de la cigarette, etc. L’opération s’est déroulée en présence de plusieurs officiels le directeur de cabinet adjoint du ministre du Budget et du portefeuille de l’Etat, Yaya Keyo, qui a salué une action qui participe de la mission traditionnelle de la douane de protection des consommateurs. Car la douane montre ainsi qu’elle lutte contre les contrebandes et les produits interdits à l’importation, donc à la consommation. Ce qui participe de la compétitivité de l’économie nationale. C’est pourquoi M. Yaya Keyo a félicité la douane pour le travail abattu dans tout le pays.

Le directeur général des douanes, le général Da Pierre a souligné effectivement qu’en plus de leur mission principale de collecte des deniers publics au profit du Budget de l’Etat, les agents des douanes veillent à la sécurité des Ivoiriens partout sur l’étendue du territoire national. Il a ainsi félicité l’ensemble des agents qui veillent nuit et jour à la protection de l’économie nationale, distinguant particulièrement les agents de l'Unité de mobile d'intervention rapide (UMIR), le Groupement d'intervention de recherche d'Abidjan (GIRA) mais aussi les directions régionales. Notamment celle d'Abengourou, « qui a fait une importance saisie de Cannabis camouflée dans des fonds de camions ; on a dû passer tout cela au scanner pour nous en apercevoir. » Il a assuré que les saisies effectuées sont détruites au niveau des directions générales, à Korhogo ou ailleurs, lorsqu’elles sont importantes. Mais, précise le DG des douanes, si toutes les marchandises prohibées de façon  absolue sont détruites, ce n’est pas le cas d’autres saisies : « Vous ne verrez pas ici une action de destruction de poulets congelés, nous en faisons don aux différentes structures caritatives. »

Par ailleurs, interrogé sur la question de la mobilisation des recettes, le général Da Pierre a saisi l’occasion de cette opération d’incinération de produits prohibés pour annoncer que l’objectif de recettes assigné aux douanes ivoiriennes, quoique révisé à la hausse, sera bouclé à la fin du mois de novembre. « Si c'étaient les 2022 milliards de FCFA  initialement fixés, je dirais que c’est une l'affaire in the Pocket. Mais on vient de repousser, les dernières estimations. (….)  La Douane doit faire encore un effort. Qu'à cela ne tienne, cet objectif de 2056 milliards FCFA qu'on me demande d'atteindre au 31 décembre, mon objectif est de l'atteindre à fin novembre et j'y suis, j'y serai », a soutenu le DG de douanes. Cette déclaration a réjoui tout naturellement le directeur de cabinet adjoint Yaya Keyo, très heureux de savoir que la douane va dépasser les objectifs de recettes révisés à la hausse et permettre à l’Etat de disposer de ressources additionnelles pour financer les dépenses publiques et assurer son développement.


Thumbnail [100%x225]

Sénat : le projet de budget 2022 et l’annexe fiscale adoptés à ...

Thumbnail [100%x225]

Examen de la loi de finances 2022 : les dotations budgétaires du ...

Thumbnail [100%x225]

SENAT : Présentation des grandes articulations du budget de l’Etat ...


photos


vidéos

© – ministère du budget et du portefeuille de l'état – Tous droits réservés