Vous êtes ici

Actualités

Le bilan reluisant de la Celiope

Vendredi 22 décembre 2017

Après deux années et 8 mois d’exercice, la Cellule d’information des opérateurs économiques (Celiope) enregistre de très bons résultats. En effet, le jeudi 21 décembre 2017 à la Rotonde de la Cité financière, à la faveur de la cérémonie de restitution et de promotion des activités de la Celiope, le Directeur général du budget et des finances (Dgbf) a donné un aperçu du bilan de cet instrument.

Un outil qui met à la disposition des partenaires du secteur privé, un service dédié pour recevoir et traiter leurs préoccupations d’ordre budgétaire. Monsieur Traoré Seydou a relevé que cette structure de politique de bonne gouvernance et de transparence dans la gestion des finances publiques, a enregistré au total 2248 opérateurs économiques qui ont Aadressé 2415 requêtes à la Celiope sur des thématiques liées au suivi de l’exécution budgétaire, à la vérification d’informations à travers le Sigfip (Système intégré de gestion des finances publiques) et le Sigmap (Système intégré de gestion des marchés publics) et aux procédures de passation de marchés publics. « Les résultats satisfaisants de nos requêtes d’opinion auprès de ces opérateurs économiques, sur leur appréciation de l’accueil, du traitement des requêtes et de la qualité des informations communiquées, constituent pour nous, une source de motivation et une invite à mieux faire », a souligné le Dgbf. Avant de rassurer que la Celiope compte encore gravir d’autres échelons pour mieux répondre aux préoccupations du secteur privé.

Développant davantage les résultats de ce bilan, Florent Yao, Chef de la Celiope, a précisé que 85% des sollicitations enregistrées ont porté sur le suivi de l’exécution budgétaire et vérification Sigfip ; 13% d’entre elles sont en rapport avec les marchés publics et 2% des requêtes ont porté sur les informations d’ordre général. L’analyse des résultats sur l’appréciation de la qualité des informations, relativement à l’accueil, indique que 99% des opérateurs économiques sont satisfaits des prestations de services. Quand 1% a donné un avis contraire. Au chapitre de l’appréciation du traitement de la requête, les données, selon Yao, indiquent que 97% des opérateurs économiques sont satisfaits des prestations des services contre 3% pour avis contraire. En ce qui concerne les perspectives, le Chef de la cellule a cité la vulgarisation de l’automatisation de la gestion des activités de la Cellule à travers l’applicatif « E-requête », un procédé de questions-réponses qui permet à l’usager d’exprimer ses préoccupations et de gagner du temps dans sa requête.

Pour sa part, le Secrétaire auprès du Premier Ministre chargé du Budget et du Portefeuille de l’Etat, monsieur Moussa Sanogo, a fait savoir qu’il s’agit de célébrer, à travers la Celiope, la transparence à l’endroit des opérateurs économiques. « C’est un outil important de promotion de partenariat Etat-secteur privé qui permet de réduire l’asymétrie de l’information entre l’administration et les opérateurs économiques à travers des contrats fiables et sécurisés. Aussi a-t-il salué les résultats positifs de la Celiope et invité les agents à faire mieux, et les opérateurs économiques à faire des recommandations pour améliorer la Celiope. Pour terminer, il a félicité la Dgbf, non seulement pour le travail abattu à travers la Celiope mais aussi dans l’élaboration du budget 2018. Cette rencontre a permis aux opérateurs économiques présents, d’adresser un satisfécit à la Celiope, d’en savoir davantage sur elle et de lui faire des recommandations.

 

Partage PARTAGER