Amélioration du climat des affaires : le Ministre s’imprègne des préoccupations relatifs au contrôle fiscal avec le secteur privé



Le Ministre auprès du Premier Ministre, chargé du Budget et du Portefeuille de l’Etat, Moussa Sanogo, a échangé jeudi avec le patronat ivoirien en vue de s’imprégner de leurs préoccupations sur les questions du contrôle fiscal.

«Il s’agissait d’une rencontre avec le patronat sur les éventuelles difficultés qu’il pouvait rencontrer avec l’administration fiscale, voir si le contrôle fiscal se passe bien et les sensibiliser sur l’utilisation des mécanismes qui permettent de remonter certaines informations sur d’éventuelles difficultés », a relevé le ministre au terme des échanges.

M. Sanogo a insisté sur les efforts déployés par le Gouvernement pour permettre au secteur privé de prendre toute sa place dans la dynamique de l’économie ivoirienne.

Au nom du secteur privé, le Président de la Confédération Générale des Entreprises de Côte d'Ivoire (CGECI), Jean Marie Ackah s’est dit satisfait de ce cadre d’échange qui a permis de faire la lumière sur des sujets relatifs à certaines filières spécifiques, des questions d’ajustement, d’interprétation ou de compréhension entre l’administration fiscale et le secteur privé.

« Nous avons eu une vraie séance de travail. Nous avons évoqué le ressenti du secteur privé d’une trop grande concentration du contrôle fiscal sur un tissu bien limité. Quand on dit cela, on touche au problème de l’élargissement de l’assiette fiscale d’une manière générale. Nous avons échangé avec le ministre qui nous a rassurés sur la mise en œuvre de ce processus visant à élargir l’assiette fiscale », a souligné M.Ackah.