Gestion des finances publiques dans les ministères : les 3 meilleurs DAF récompensés



C’est une première dans l’histoire des finances publiques ivoiriennes. 3 Directeurs des affaires financières (DAF) issus des ministères ont été distingués, hier au Sofitel Hôtel Ivoire. C'était au terme d’un processus d’évaluation de performances des DAF initié puis lancé le 24 octobre 2018 par le Secrétaire d’Etat auprès du Premier ministre, chargé du Budget et du Portefeuille de l’Etat, Moussa Sanogo.



Avec une moyenne de 16,57/20 obtenue, Doumbia Ibrahima, le DAF du ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique a raflé le premier prix. Il a partagé le podium avec Sanogo Dramane Alpha du ministère de l’Education Nationale et de l’Enseignement Technique (2è) et Dao Abdramane du ministère de la Culture et de la Francophonie (3è). Ils ont obtenu respectivement les moyennes de 16,30 et 15,77.



Notons que l’évaluation de la performance des DAF, maillons essentiels dans la chaîne des finances publiques, a été réalisée sur la base de 13 critères répartis suivant 4 axes, à savoir l’élaboration du budget, la performance globale dans l’exécution du budget, le respect de la régularité dans l’exécution de la dépense publique et la capacité organisationnelle des DAF. Sur 40 candidatures au départ, 5 DAF présélectionnés ont eu un entretien avec le comité d’évaluation. Puis les 3 meilleurs dont l’action aura efficacement contribué à l’optimisation de la dépense publique ont été proposés au Secrétaire d’Etat. Félicitant les 3 lauréats, le Secrétaire d’Etat, Moussa Sanogo a indiqué que ce mécanisme annuel d’évaluation des DAF, désormais institué et piloté par la Direction générale du Budget et des Finances, s’inscrit dans le cadre du suivi régulier des activités des DAF. Il vise, selon lui, à améliorer les performances et à renforcer le dispositif de bonne gouvernance mis en place par le gouvernement. « L’instauration de ce mécanisme d’évaluation découle de l'observation des défis liés à la création de richesse », a-t-il ajouté.


 


Pour rappel, l'édition 2018 de cette cérémonie de distinction a enregistré la présence des ministres Kandia Camara, Mabri Toikeusse et Maurice Kouakou Bandaman.