Mobilisation de l’épargne : Moussa SANOGO appelle les banques à créer des produits adaptés, moins fiscalisés, mieux rémunérés


Le Secrétaire d’Etat chargé du Budget et du Portefeuille de l’Etat, monsieur Moussa SANOGO, a pris part le mercredi 31 octobre 2018, à l’hôtel Ivoire, à la première édition du Salon de l’épargne, de l’investissement et du patrimoine (SIEP 2018). Intervenant dans le cadre du panel sur « L’importance de l’épargne sur l’émergence économique », il a indiqué qu’il y a des raisons de penser que « le taux d’épargne va continuer à s’accroitre dans les Etats de la sous-région ouest africaine, au regard de la progression sur les cinq dernières années. 

Optimiste, le Secrétaire d’Etat a déclaré que l’ensemble des mesures envisagées par le panel pour optimiser la mobilisation de l’épargne est à la portée des Etats et des institutions financières. Il relève que la problématique de l’épargne ne met pas seulement en évidence des problèmes de fiscalité ; c’est tout un écosystème. Ainsi, en dehors des questions fiscales, il y a aussi des questions d’ordre réglementaire et d’autres liées à la conception de produits adaptés au contexte local.

‘’Ce qu’il y a à faire dans l’immédiat, c’est de faire en sorte d’avoir, au niveau des banques, compagnies assurances et autres établissements financiers, des produits adaptés’’, a dit le Secrétaire d’Etat.

Outre le Secrétaire d’Etat, Moussa SANOGO, cette conférence inaugurale avait pour participants l’ancien Premier ministre béninois, Lionel ZINSOU, le DG du Trésor, ASSAHORE Konan Jacques, le président de l’ASACI, Saliou Bakayoko, et la Vice-présidente de l’APBEFCI, Lala EZZEDINE MOULAYE.